programme 2017  du carnaval de Limoux 2017

Ici, le programme 2017  du carnaval de Limoux 2017

Téléchargez le programme Carnaval de Limoux 2017 

Téléchargez le programme officiel

 

Lien

  La maison de carnaval de Limoux est un portail associatif où on trouve toutes les informations sur le carnaval de Limoux, ses bandes, artistes et musiciens.

{avsplayer}

La Maison du patrimoine vivant du Carnaval de Limoux

La Maison de Carnaval de Limoux a pour but de vous présenter le carnaval de Limoux , de vous dire en quelques mots son importance dans sa tradition, son implication dans la vie de ses habitants et dans son industrie, son artisanat, ses arts, sa viticulture et son commerce.

Vous pourrez y trouver son histoire, des actualités sur Google, de la musique et des produits dérivés du carnaval

Des pages sont interactives et vous permettent de compléter et illustrer ce site.    La boutique vendra vos produits, à vous de jouer...

L’histoire de carnaval à Limoux est mentionnée au Moyen-Age et d’après les historiens limouxins du XIXéme, elle remonterait aux anciennes funérailles ou saturnales des Romains.

Sans aller si loin, notons que de tous temps, les autorités ont tenté de l’interdire , en tout cas de le contrôler, à tel point que de nos jours, ces règlements existent toujours dans la tradition :

Le Sous-Préfet est consulté par les meuniers* le dimanche du début de la saison carnavalesque et est prié de donner, sous forme d’un arrêté humoristique, son accord symbolique  aux dérèglements des trois mois à venir ! voyez ici la convention de tri recyclage des confettis : convention européenne .

Une fois  cet accord acquis, les 29 bandes de carnaval vont envahir la ville tous les week end jusqu’au dimanche des Rameaux. Il s’agit donc du plus long carnaval du monde…

Le carnaval consistait dans sa forme ancienne en une série de charivari qui conduisaient des bandes de jeunes à chahuter et à bousculer les conventions sociales et jusqu'à aboutir à  des interdictions tel ce jugement du XVIIIième . Sa musique était très différente et jouée sur des instruments tels que hautbois et boudègues. (cornemuse occitane)

Au lendemain de la guerre, afin de relancer l’intérêt pour ces traditions interdites pendant 4 ans, quelques hommes codifièrent la danse dans un "code de bonne conduite" qui fait référence auprès du Comité de carnaval et des 19 autres bandes qui sortent chaque week end.(histoire)

Ainsi, quelques 29 bandes sortent à tour de rôle chaque semaine. Celles unies au sein du comité sortent le dimanche et sont les garantes de la tradition

Les autres sortent en doublons les samedis et sont tout autant respectueuses de ces conventions !

Le Comité de Carnaval élabore chaque année le calendrier des sorties qui s’étend donc sur 10 dimanches : Il commence par le dernier:celui des Rameaux qui, comme ils précèdent Päques, est le dernier de carnaval ! Ce jour-là, la bande qui donne le thème à toute la saison aura l’honneur de brûler le Roi Carnaval ! Cet honneur reviendra à la bande suivante l’année d’après et ainsi tous les dix ans, l’ensemble des bandes aura « tourné » dans le calendrier: voyez le jugement de carnaval !Carnaval s'étirera les dix week-ends précédents.

Parce que les samedis , les bandes suivent le mouvement imposé par le comité.

Evidemment, il y a quelques exceptions : les Anciens sortent exclusivement le Mardi-gras, les Retraités le vendredi de la semaine folklorique, les Jouves et les Limouxins , le dernier samedi…

Vous le voyez, les dates sont variables puisque le calendrier est lunaire et dépend de Pacques !

Comme rien n’est simple, les bandes du samedi se plaignent de l’autorité du Comité, le comité du trop grand nombre de bandes, les puristes du mauvais respect des convenances, les musiciens de la météo et les fecos* du prix de la musique…

Chaque bande a son costume et ses couleurs qui peuvent changer après quelques années. Sauf la bande des Jouves qui sort en pierrot blanc, la bande des Femnos qui change chaque année,celle du Pont Vieux qui porte l’habit traditionnel rouge et noir pour toujours !

Comme vous le constatez, l’esprit de cette ville c’est la contestation perpétuelle, tout est tradition orale et rien  n’est  écrit dans le marbre ; tout se discute en secret au sein des 29 bandes de 20 fécos en moyenne (nom des carnavaliers)

Car, si le carnaval dure trois mois, il faut bien le reste de l’année pour préparer la sortie.

De réunion en réunion secrète, on cotise pour payer frais et musiciens, on  intrigue, on retient ce qui fera l’objet de la « chine » de l’année qui vient !

Outre les bandes, les Limouxins ont l’habitude  de se masquer subitement (ce sont les goudils) et de se mêler aux habitants pour les taquiner, les « chiner », sans se faire reconnaître !

C’est cela l’essence même de carnaval, ces jeux de dupes qui ne sont pas sans rappeler ceux de l’ancienne cour de France ou du Carnaval de Venise…

Inutile de vous dire que la fréquentation des carnavaliers permet de comprendre l’esprit des habitants qui est avant tout l’amusement, la confrontation des ambigüités , l’amour de la vie associative, l'intégration et les fêtes…

Pas moins de 300 fêtes sont en effet comptées chaque années dans cette ville de Limoux qui est sans conteste la plus festive du département   CDT de l’Aude !.

 * faire fecos veut dire en occitan faire carnaval.