Deux nouvelles bandes feront leur entrée sous les Arcades le vendredi précédant les Carnavals du monde, dès 2015 : Les Festejaïres et les Canaillous.

 

30, puis 31 et même 32... Ce n'est pas une mais deux bandes de carnaval qui feront leur entrée en scène au cours de la saison 2015. La mairie a d'ores et déjà reçu les prétendants qui ont obtenu l'autorisation d'occuper l'espace public le vendredi précédent le week-end des Carnavals du monde (le samedi) et la sortie de toutes les bandes (le dimanche). Un week-end déjà riche qui s'allonge... et après il y a la semaine folklorique. Pour résumer, carnaval repousse les murs et quand on n'en peut plus on peut encore.

Parmi les nouveaux venus – ou devrions-nous dire parmi les nouvelles venues –, les Festejaïres. Une bande de filles, une bande de jeunes, une bande de Limouxines (et villages alentours). Leur sortie sera logiquement vécue comme un jour «festif, à partager entre amies» et on retrouve bien là l'esprit du folklore blanquetier. Une philosophie connue par certaines postulantes puisqu'elles ont fait ou font encore partie de bandes déjà existantes. On sait que l'idée a émergé un soir au cours d'un repas convivial, tout simplement autour de la table.

Concernant les Canaillous, on a entendu que la nouvelle équipe accueillera Pierrots et Colombines, il s'agira en effet d'une bande mixte. Pour le reste, on verra plus tard. Côté commentaires, on reste modéré. «Comment empêcher les autres de faire carnaval quand on a toujours fait vivre la tradition» a déclaré un passionné avant d'ajouter : «Je ne sais pourtant pas si c'est une bonne chose d'étaler ainsi notre folklore. Le public a déjà du mal à être présent à toutes les sorties, et là on en rajoute encore». Il s'agit là d'un point de vue partagé par plus d'un vieux de la vieille... Mais les jeunes en ont décidé autrement et personne n'a tenté de leur arracher leur billet sous les Arcades. C'est pour les encore plus jeunes que les choses se compliquent, le concours de travestis enfantins pourrait être annulé en 2015 en raison du manque de participants. On parle de le remplacer par une journée des enfants suivie d'un goûter. Article de la Dépêche du 2 07 2014