Impatient comme les grands enfants qui un jour ont décidé de ne plus grandir, notre ami Fernand Garanto n'a pas pu attendre et s'est constitué son propre musée du carnaval dans son jardin. Au cas où celui qui nous est promis passerait peut-être à la trappe, victime des restrictions budgétaires, le musée de Fernand prendrait alors une valeur ajoutée certaine. Touche à tout incorrigible, il a fait les cinquante métiers sur la planète qu'il a vue de près, l'ancien funambule s'est lancé dans la statuaire. Ainsi un premier jet a donné naissance à une trentaine d'œuvres de 30 centimètres à 1 mètre 20 de hauteur, réalisées à base de terre cuite, plâtre, béton et poudre de marbre. Tous les sujets sont évidemment des personnages des bandes du carnaval de Limoux. Un chantier qui reste ouvert, car Fernand est bien décidé à laisser libre cours à la création qui viendra bousculer l'ordre des choses et les pièces exposées.

La Dépêche du Midi le 14/12/2014