Identification

Les Aïssables
Nom du président: Fabrice Lapeyre

La bande des Aïssables a extirpé de leur paisible retraite des saltimbanques venus sur la place montrer au public une dextérité toujours intacte.

Les Aîssables sont liés d'amitié avec le monde du cirque depuis plus de trente ans. Ce fut même leur premier thème lors de la création de celle-ci. Alors, quand ils ont eu vent qu'une troupe d'anciens saltimbanques avait élu demeure dans une maison de retraite, ils décidèrent de convaincre ces derniers pour un "come-back" régénérant.

 

Les artistes volubiles

A grands coups de tambours et trompettes, le public ravi a applaudi à tout rompre aux vues de ce défilé de vieilles gloires clownesques qui ouvraient la marche devant d'autres célébrités des cirques légendaires. Dans cet univers coloré, un couple de "Siamois" et de trétra-pezistes a fait vibrer la foule, de même que l'homme canon, qu'un léger embonpoint handicapa pour l'exécution de son numéro.

Un King-kong assagi

Le clou du spectacle, petits et grands l'attendaient avec impatience, car dans une grande cage tous rideaux tirés, l'on pressentait qu'un animal féroce y séjournait. Le monsieur Loyal de service dévoila aux spectateurs un singe géant bien enfermé dans sa prison de bois et gavé de bananes. L'animal, sans doute repu de trop d'absorptions de ces fruits, semblait un tantinet apathique. Qu'importe, au diable rhumatismes et courbatures, le spectacle fut de qualité et nos papys artistes ont démontré une énergie sans pareille communicative dans un dimanche ensoleillé où joie et bonne humeur étaient plus que palpable. Merci Messieurs les Aïssables pour cette sortie si lumineuse, votre nez rouge est vecteur de plaisirs.L'Indépendant du 09/03/2015

Site Internet:

 

20141227155357_m9.mp3