Identification

L'Aragou
Nom du président: Jean Pierre Bastouil

La bande ce carnaval de Limoux la plus paillarde!

Ça a saigné ! La bande de l'Aragou a fait fort. Malgré le temps, les «badaïres» sont venus voir ces grands de carnaval pour un thème sur… le don du sang. Et quel thème ! Du goudils, du vrai, le retour aux racines carnavalesques avec son quota de fantaisies grasses. Après avoir passé le pont Neuf, des suceurs de sang étaient présents pour s'occuper des globules blancs aux lueurs rouges mais pas que. L'Aragou est donc bien une bande sangtimentale sans laquelle notre carnaval saignerait. Heureusement, quelques infirmières à la poitrine protubérante, suivies de près par des médecins coquins, ont pu pratiquer à un paysan du cru, au nez violacé par l'absorption de vinasse, une collecte sanguine. Enfin, une saignée nous pourrions dire, tant il en a perdu, du sang.

Mais ce sang n'était pas perdu pour tout le monde, un boucher suivait de près cette saignée pour en préparer un bon boudin. Il faut rajouter à cela un responsable du don d'orgasme vampirique, portant avec lui, dans une glacière deux oreilles de porcs fraîchement coupées et des rognons. Le public, connaissant cette bande mythique, était heureux de retrouver les fondements de notre carnaval avec un thème qui alliait humour, terroir et grasseries, la recette d'un bon carnaval, saignant, s'il vous plaît.

L'après-midi, c'est tout de blanc vêtus qu'ils sont sortis. Majestueux pierrots blancs à boutons noirs, qui n'est pas sans rappeler celui d'une autre bande historique, la pluie n'était plus présente mais les confettis oui. L'Aragou a chiné et amusé le public avec ses masques artisanaux basés sur le masque de «l'aiguille». Un moment de bonheur comme seul carnaval, et l'Aragou, peuvent nous en donner.

Site Internet:

 

20141216064522_m7.mp3aragou.mp3