Identification

Las Femnas
Nom du président: Céline Bac

Quarante ans, dit-on, c'est "le bel âge", le "plateau de la vie", le temps de la maturité, de la plénitude. C'est sans doute vrai.

La bande "Las Femnos" (des Femmes) est née en 1972, et depuis cette date - le féminisme faisait alors florès ! -, participe à carnaval en ayant su, au fil des décennies, creuser son sillon, imposer sa marque de fabrique et cette manière si particulière de laisser flâner autour d'elle cette atmosphère nimbée d'élégance, de raffinement dans l'harmonie des tissus et des couleurs, de glisser un zeste de mystère savamment entretenu dans l'entrebâillement oculaire d'un loup... Et surtout dans cette recherche esthétique sans cesse renouvelée.

Version "Venise"

Carnaval, et celui de Limoux notamment, ce n'est pas seulement du grand guignol, du scatologique, de l'érotisme burlesque poussé jusqu'à l'outrance (ce qui a le don de choquer certaines âmes sensibles, peu au fait de l'essence même de cette fête vouée aux inversions débridées), ni seulement du comique troupier à base de jeux de mots naïvement élémentaires et par là même efficaces pour provoquer le rire énorme de la foule...

Non, Carnaval, ce n'est pas que cela. Ce sont des centaines de personnes de sensibilités différentes, formant des dizaines de bandes, chacune d'elle ayant sa propre identité.

Et celle des Femmes, c'est ainsi, telle est son âme, ne fait pas - et n'a jamais fait - dans la grosse artillerie joyeuse et grivoise.

Las Femnos est la version "Venise" des fécos. l'Indépendant du 19 mars 2012

Site Internet:

 

20141227154729_m3.mp3